Artiste réaliste

Daniele da Volterra - Portrait inachevé de Michelangelo, v 1544

Pin
Send
Share
Send
Send




Michelangelo Buonarroti (1475-1564)Artiste: Daniele da Volterra (Daniel Ricciarelli) (Peintre italien, Volterra 1509-1566 Rome)Date: probablement ca. 1544Moyen: Huile sur boisDimensions: 34 3/4 x 25 1/4 in. (88,3 x 64,1 cm)Classification: PeinturesLigne de crédit: Don de Clarence Dillon, 1977Numéro d'accès: 1977.384.1
Lorsque cette œuvre a été publiée pour la première fois au XIXe siècle, elle était considérée comme un autoportrait par Michelangelo (De Romanis 1823), attribution qui a persisté jusqu'au XXe siècle, bien que Gaetano Milanesi (1882) et d'autres (Knapp 1912, Garnault 1913) l'a attribué à Francesco Salviati (1510-1563). Gaetano Guasti (1893) fut le premier à l'identifier avec un portrait de Michelangelo réalisé par Jacopino del Conte (1515-1598) mentionné par Giorgio Vasari dans son ouvrage La vie des artistes (1568, p. 258), et cette association a été reprise par la plupart des érudits ultérieurs. Récemment, cependant, Andrea Donati (2010) a attribué de manière convaincante le tableau à Daniele da Volterra, qui le date de 1544.
Dans les années 1530, Daniele avait quitté sa Toscane natale pour Rome, où il tomba sous l'influence de Michel-Ange, devenant un disciple fidèle et un ami proche.
À la fin de sa vie, Daniele a été engagé par le pape Paul IV pour peindre les corps nus dans la fresque de Michel-Ange "Le dernier jugement"dans la chapelle Sixtine, pour laquelle il a gagné le surnom"Il Braghettone" (le fabricant de culottes).
L’attribution de Donati est basée en partie sur la composition de la Sainte Famille visible aux rayons X sous le portrait inachevé (voir des images supplémentaires), qui semble se rapporter à un tableau de Daniele de la collection d'Elci, Sienne. Donati identifie également la photo avec une œuvre figurant dans l'inventaire de Daniele en 1566. La peinture pourrait avoir par la suite été transmise à Fulvio Orsini (1529-1600), antiquaire et collectionneur employé par la famille Farnese à Rome, devenant par la suite tuteur d’Odoardo Farnese (1573-1626), à qui il a légué la majeure partie de sa collection. L'inventaire de 1600 d'Orsini comprend un portrait de Michelangelo attribué à Jacopino del Conte.
Les inventaires du palais Farnèse de 1644 et 1653 comprennent des autoportraits de Michel-Ange, dont l'un pourrait également être le portrait du musée.
On entend parler ensuite de ce tableau au XIXe siècle, quand il aurait été acheté par le baron Alquier à Naples (De Romanis 1823), où la collection Farnese avait été transférée au XVIIIe siècle.
Après le peintre Jean Auguste Dominique Ingres (1780-1867) a vu le tableau en 1852 dans la collection Chaix d'Est-Ange à Paris, il l'a loué comme un autoportrait de Michel-Ange dans une lettre qui fait maintenant partie de la collection du Musée (1977.384.2; voir des images supplémentaires).
Ce portrait de Michel-Ange est le prototype de nombreuses images du maître florentin (Du Teil 1913 et Donati 2010). Comme il était, sans raison apparente, laissé inachevé, les portraits qui en dépendent témoignent de diverses tentatives pour traiter le torse non peint. Un exemplaire connu sous le nom de portrait de Strozzi ou Uffizi, qui se trouve maintenant à la Casa Buonarroti, à Florence, était autrefois considéré comme la version principale par certaines autorités. | © Metropolitan Museum of Art

Pin
Send
Share
Send
Send